Ce que la PACES change dans votre façon de penser

Ma réorientation

Ce que la PACES change dans votre façon de penser

Je termine ma deuxième semaine de cours à la vraie faculté aujourd’hui. Je ne vous cache pas que je suis assez épuisé. Alors vous allez me dire « oui mais t’as pas beaucoup d’heures de cours, etc ». Oui bon, ça ok. Mais la voiture c’est fatiguant, se lever très tôt c’est fatiguant, la chaleur aussi fatigue, mais aussi certains cours.

Alors en PACES on doit apprendre beaucoup de choses en assez peu de temps au final. Tout doit rentrer dans votre tête en 8 mois grosso modo. Ceci oblige à faire une grosse quantité de par coeur. Que ce soit en résumant sur des fiches, ou en apprenant tout, il faut tout connaitre sur le bout des doigts. Ainsi, peu à peu, notre cerveau commence à se formater à l’apprentissage hardcore (par coeur) et à oublier de faire des rapports entre certains cours, à réfléchir, à approfondir.

En clair, la PACES conditionne le cerveau des étudiants à faire tout le contraire de ce que l’on demande à la vraie faculté. Et je le ressens fortement depuis deux semaines. Ce n’est d’ailleurs pas évident de se remettre dans le bain et d’adopter une nouvelle forme de réflexion en même temps.
Par exemple, je ne sais pas vraiment ce qu’il faut apprendre dans mes cours. Alors je me contente de les lire plusieurs fois… comme en PACES en quelque sorte. Mais je sais que ça ne marche pas comme ça à la faculté. Il faut faire des exercices (l’utilité des séances de TD), etc. Mais le problème c’est que pour une matière en particulier, je suis largué. C’est la physique (électromagnétisme).

On avait un peu d’électromagnétisme en PACES, sous forme d’étude de la technique de l’IRM par exemple. Ca se résumait en des formules balancées dans le vide, et à une légère réflexion. Il fallait beaucoup travailler pour qu’un sens apparaisse et que la matière devienne intéressante. Elle était intéressante parce que la physique était appliquée (à une technique d’imagerie médicale ici).
En L2, on démontre des formules qui sont employées sans aucun sens. C’est à dire que, par exemple, on voit que dans le vide un point A peut attirer un point B, on appelle ça la force de Coulomb. Bon ben et alors ? C’est cool mais ça me sert à quoi ? On a des tas de formules, mais tout ça me parait absolument abstrait. Il n’y a pratiquement que des maths (que je ne comprends pas). En clair, j’ai l’impression d’être retourné au lycée… Et pourtant, cette matière est ultra importante pour moi, car le métier que je projette de faire se base sur cette physique précisément.

Enfin voilà, tout ça pour dire que c’est bien beau d’avoir des passerelles de la médecine vers des 2èmes années de faculté, mais attention, en sortant de PACES on n’est pas un super héros, on ne connait pas tout sur tout, au contraire.

Discussion

6 comments for “Ce que la PACES change dans votre façon de penser”

  1. « Ce que la PACES change dans votre façon de penser » … Je sais pas…

    Mais ça change votre façon d’écrire : « Je terminER ma deuxième semaine de cours »

    Y’a pas à dire, médecine laisse des traces ;)

    [Répondre]

    admin Réponse:

    Mon dieu mais cette faute était énorme.

    Maintenant tu peux retourner à http://www.cursus-droit.fr/

    [Répondre]

    Posted by le fantome noir | septembre 21, 2011, 10 h 50 min
  2. Pour moi dans la PACES, ce n’est pas que du par coeur.
    Bien sur il faut tout savoir sur le bout des doigts, mais la réussite du concours passe aussi par une étape de réflexion sur les cours, comment ca s’imbriquent les uns dans les autres, faire des liens entre les matières.
    Construire un raisonnement logique dans la facon dont ca marche.
    Puis bien sur il faut comprendre les cours avant de les apprendre.
    Une fois ca fait, les questions des concours paraissent beaucoup plus logique

    [Répondre]

    Brebs Réponse:

    Ca date carrément ce truc… Mais tu as complètement raison. Non la PACES ce n’est pas exclusivement que du par Coeur. le fait de faire des liens entre les cours similaires mais dans 2 matières différentes (si si ça arrive)est bien plus utile et efficace que d’apprendre au final deux fois la meme chose donc de perdre du temps et de se mélanger les pinceaux.

    [Répondre]

    Posted by Cherou | septembre 23, 2011, 15 h 23 min
  3. Des fois c’est pas mal de repartir de la L1 ^^
    (même si on a un peu l’impression de perdre cash 2 ans)

    [Répondre]

    Posted by Styara | février 5, 2012, 11 h 39 min
  4. Salut!
    Juste pour dire qu’après un échec en PACES il y en a pas mal qui se réorientent vers une école d’ingénieur. Je suis à l’ISEN de Toulon et souvent les étudiants venant de médecine sont accueillis les bras ouverts s’ils sont motivés car ils ont déjà acquis une capacité de travail importante et on sait qu’ils n’auront pas de problème en prépa intégrée ;)

    [Répondre]

    Posted by manon3483 | avril 14, 2013, 14 h 14 min

Post a comment