formation auxiliaire de puériculture

Formations

La formation des auxiliaires de puériculture

L’auxiliaire de puériculture un métier au contact des petits que beaucoup de femmes rêvent de faire…
 

Le métier d’auxiliaire de puériculture

On la retrouve un peu partout où il y a des enfants en bas âge, et cela reste un métier essentiellement féminin.
En halte garderie ou en crèche, où elle s’emploie au mieux à prendre soin des petits de moins de trois ans, en les faisant manger, se reposer, aller aux toilettes, et surtout s’amuser, car elle est également responsable de leurs activités.

En maternité ou milieu hospitalier elle va prendre soin des nouveaux nés, s’occupera de les changer, de prendre leur température ou de les peser, préparera les biberons et aura un rôle de conseil auprès des nouvelles mamans.
En pmi elle seconde le médecin et serte ne quelque sorte d’assistante médicale, prenant la taille des enfants, les pesant…

Un métier plaisant mais loin d’être tout repos. Les horaires si ils sont fixes en pmi, crèche ou halte garderie, en revanche en milieu hospitalier ou en maternité, le travail se fait jour et nuit week end et jours de semaines compris.

D’autre part les enfants cris, les bébés pleurs, et toute la journée cela peut être particulièrement fatiguant.
C’est un métier qui exige l’amour des enfants, mais aussi beaucoup de patience, et d’organisations.
Assez peu de débouchés en fait pour l’instant, mais cela devrait s’améliorer.
 

Le salaire de l’auxiliaire de puériculture

La rémunération est généralement à peine au dessus du smic pour débuter et elle évolue doucement jusqu’en fin de carrière.

Mais les possibilités d’évolutions existent avec notamment une évolution vers le métier d’éducateur de jeunes enfants.
 

La formation d’auxiliaire de puériculture

C’est un diplôme d’état qui couronne la formation, le DEAP (diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture).
L’entrée dans les études se fait sur concours avec une partie écrite et une partie orale, un concours à toutes personnes âgées de plus de dix sept ans, sans minimum de diplôme.

Le concours nécessite quelques connaissances de bases en anatomie mais aussi en biologie. Quand à l’épreuve orale elle permettra de déceler les réelles motivations de l’élève.

Certains diplômes peuvent permettre d’être exempté de l’épreuve d’admission écrite, comme certains bacs pros ou le cap petite enfance.

Cette formation se fait sur quatre mois en établissements publics, qui seront suivis d’un stage pratique de 24 semaines pour parfaire la formation. Soit une formation d’un total de 1435 h.

Notez qu’il est possible également de suivre cette formation en apprentissage, elle durera alors 18 mois.
Un examen final permettra de juger de la connaissance des élèves et de ses aptitudes, examens où plus de 98% des élèves sont reçues.

Discussion

No comments for “La formation des auxiliaires de puériculture”

Post a comment