Le retour du zombie

PACES

Le retour du zombie

Oulà, ça fait un bout de temps que je n’ai plus donné signe de vie. Mea Culpa. Difficile de résister à l’appel du lit, des cours et du concours. Je n’ai pas pu écrire à cause du boulot évidemment, mais aussi parce que je suis assez fatigué, et ce, tous les jours. Mais me voilà, pas d’inquiétude =P

Je vous ai quitté depuis plus de 2 semaines et pendant ce temps ma vie en PACES a continué. Nous avons peu à peu abandonné les professeurs de pharma pour retrouver nos bon vieux cours de médecine. Autant dire que, même remaniés, ces cours font plaisir aux oreilles même si au final certains rappellent de mauvais souvenirs. Je pense à la RMN notamment ou encore à l’électrophysiologie (même si les cours ont été simplifiés), ou même à la chimie qui va arriver à grand pas et les fameux glucides, lipides etc.

Je crois que ce qui me tue le plus au final ; c’est la fatigue. Je galère de plus en plus à me lever à 6h le matin alors que je me couche entre 21h et 22h tous les soirs. Le résultat est que je somnole le matin en amphi et que je dors l’après midi à la BU (pas une seule journée sans ma sieste bras croisés sur la table de la bibliothèque). Et je le ressens, ça pèse toute la journée, et même quand j’écris ce billet, j’ai les paupières lourdes. J’ai beau dormir encore plus le week-end… rien n’y fait. Avec le changement d’heure qui arrive et la nuit qui va tomber plus tôt, les choses ne vont pas s’arranger.

Enfin bon… Je devais faire du sport aussi. Oui de la natation de 20h30 à 21h. J’ai fait 1 séance qui ma tué, depuis je n’y suis plus retourné. Pourtant j’aime ça la natation et ça ne me décourage pas d’être plein de courbatures. Seulement quand je sors de la BU, je n’ai envie de rien. J’ai envie de me mettre devant mon ordinateur ou devant une série, de débrailler ma chemise et de croiser mes chevilles sur ma table. Alors pas de natation cette année, tant pis, ça sera pour l’année prochaine où que je sois.

L’année prochaine je serai peut-être en P2, peut-être pas. Une chose est sûre, c’est que les éternelles questions se posent à nouveau comme un mauvais flash back de l’an passé. Est-ce que j’ai vraiment envie de passer 9 ans ou plus à bosser à mort ? Est-ce que j’ai envie de passer un examen qui va en partie diriger ma vie dans 7 ans ? Est-ce que je veux avoir une vie de médecin ? Est-ce que j’aime ce que je veux faire ?

Beaucoup de question, un trop petit cerveau pour y répondre. Ou plutôt, trop peu de place dans ce cerveau pour y répondre. Entre les formules de physique et les propriétés des cellules, je me pose ces questions. Quand est-ce que je me les pose ? Le soir, dans mon lit… Pendant ce temps j’ai du mal à m’endormir. Je tourne, je vire et mes yeux qui se fermaient tous seuls dans la journée restent ouverts. Saletés de cerveau débile, laisse moi tranquille, je suis bien trop fatigué pour ces bêtises.

En tout cas cette PACES est bien chargée comme on avait pu en discuter avant la rentrée. Mais je remarque que je me prends vraiment pas autant la tête que l’an passé (sur les cours je parle). J’ai ma méthode bien posée, je n’ai pas de retard et lorsque j’en ai, je peux rapidement le combler. Je ne travaille que quelques heures par jour, bien loin des 8 ou 9 heures que certains passent sur leurs feuilles. Moi je ne peux pas… Et je ne regrette pas de passer « que » 6 heures de travaille dans la journée, car en 6 heures je travaille bien et efficacement. J’ai le temps de voir les cours du jour et de revoir d’autres cours passés. Mes résultats en écurie ne sont pas catastrophiques, mais ne sont pas superbes non plus. La différence avec l’an dernier c’est que je ne me prends pas la tête non plus avec les écuries. Je ne les « révise » pas et elles me servent de support pour revoir mes cours. Cependant cette année c’est différent en rapport avec la réforme, et les QCM ne reflètent pas forcément ce qu’on aura au concours. C’est peut-être pour ça que je ne me prends pas la tête.

C’est vrai, quand j’y réfléchi cette année est bien plus vivable. Je sais à quoi m’en tenir et je sais quand je peux décompresser. Je sais pas exemple que je peux m’accorder une ou 2 soirées sans travailler sans que ça ne gène ma progression. Je vois ma copine et des amis régulièrement sans que cela n’affecte mon travail. J’ai quand même quelques remords lorsque je ne travaille pas. Mais ça c’est normal, c’est l’effet de la P1. Au final, je fais ce que je peux. Je ne peux pas aller au delà de ce que mon cerveau peut assimiler. Et puis même si on veut nous faire croire que nous sommes des machines à apprendre, on reste ce qu’on nous enseigne… au delà des réactions chimiques, nous sommes des humains.

Si je rate tant pis, c’est pas un drame, il y a bien d’autres choses dans la vie. Si je réussis tant mieux. Quoi qu’il en soit j’irai au bout en travaillant à mon rythme, comme je fais depuis le début. Il reste plus qu’une cinquantaine de jours avant le concours du premier semestre et les amphi se vident jours après jours, alors autant en profiter.

Voilà les nouvelles, j’essayerai de vous en donner la semaine prochaine, sans grande assurance. Mais vous pouvez toujours me contacter par mail, sur les commentaires ou dans le tchat ;)
A bientôt !

Discussion

21 comments for “Le retour du zombie”

  1. Eh oui, la fatigue arrive … elle ne m’a pas épargnée moi non plus ! Tout comme toi, quand je me couche ( le plus tôt possible : 22h30) impossible de dormir, alors que le matin en amphi je dors et j’ai les yeux qui piquent. C’est frustrant.

    Pour ce qui est des questions que tu te pose, à mon avis, c’est pas ton cerveau qui est trop petit ou trop encombré et qui ne peut y répondre mais au contraire il doit te fournir trop de réponses ^^

    Pour ma part je travaille beaucoup mais pas aussi efficacement que je le voudrais, et au bout d’un moment ( aujourd’hui en l’occurrence ) les nerfs lâchent un peu du coup je travaille presque pas. C’est pour cela que tu as raison de te limiter à 6 heures, mais bon c’est plus difficile pour les primants.

    En tout cas je suis persuadé que tu va réussir, suffit que tu tiennes le cap jusqu’au bout ! ( et pis tes classement sont bons ! )

    [Répondre]

    Posted by Matthieu | octobre 15, 2010, 19 h 09 min
  2. […] Article dans son intégralité sur : Cursus medical […]

    Posted by Le retour du zombie | Paroles d'étudiants | octobre 15, 2010, 19 h 15 min
  3. La fatigue est assez compliquée a géré , mais lache rien Arvelou ! Bon courage lache rien , dit toi bien que ça en vaut la peine

    [Répondre]

    Posted by Powaa | octobre 15, 2010, 20 h 30 min
  4. Oui la fatigue c’est super chiant mais étant anxieux de nature je suis assez habitué, mais ça reste gênant surtout quand je bosses la bio-cell :P

    Je suis primant comme Matthieu ci-dessus et j’ai bien du mal à être efficace malgré les longues heures passées sur mes cours(et en plus je m’appelle Mathieu, combo). C’est pas une question de consacrer du temps ou non aux cours, plutôt de rester dessus, concentré, je suis pas mal du genre à me dire « OH J’AI SOIF VITE UN VERRE D’EAU PENDANT LONGTEMPS » entre deux polys :D

    Au niveau de la motivation, je pense que tu n’aurais pas pu tenir un an à ce rythme et réessayer cette année si tu ne désirais pas vraiment faire ça… bon après j’ai eu 7 en philo au bac, je peux me tromper.

    Bref moi je me prends pas trop la tête non plus, je me dis que ce qui compte c’est pas de bosser comme un dingue une fois de temps en temps mais de bien bosser tout le temps, et de ne jamais se décourager, et pour l’instant ça fonctionne bien, j’ai comme toi des résultats « ni trop bien, ni trop mal » aux écuries et je pense que ça va aller en s’améliorant.

    Courage ! (ok, c’est aussi de l’autopersuasion.)

    [Répondre]

    Posted by mistfits | octobre 15, 2010, 21 h 08 min
  5. doublante en paces mais à montpellier….( normalement j’aurai du aller à marseille^^)

    je lis ton blog depuis le début, je m’y reconnais pas mal ( c’est fous comme la vie des p1 se ressemblent au final …)

    juste pour te dire que j’aime ton blog et ne lache pas…..

    tu dis que c’est plus facile cette année psychologiquement en doublant ?
    mais quelle est ta recette ?!

    en ce qui me concerne c’est encore plus dur que l’an dernier, le stress » de la dernière chance  » , je pense aussi tous les jours à l’échec

    je me demande  » mais qu’est ce que je vais faire de ma vie si je rate ???! rien ne me plais…..j’ai l’impression que j’aurai foiré ma vie…et hors de question d’attérir à la fac de bio….. »

    bref au final je fond en larme au moins une fois par jour….

    bref j’aimerais être aussi forte que toi psychologiquement

    allez
    les doublants marseillais (et montpellierains) vaincrons !

    [Répondre]

    Posted by lena | octobre 16, 2010, 16 h 58 min
  6. Un gros conseil pour éviter toute prise de tête, remise en question bien chiantes, sur l’avenir et la vie, dés que ça arrive, ou pointe, mettez vous en mode ROBOT. Oui robot, penser qu’à travailler tel Terminator. Uniquement ça qui payera.

    Si ça pointe trop, vraiment trop alors s’occuper, surtout pas végéter à penser « que vais je faire si je rate, mais est ce qu’au fond je veux vraiment faire médecine pour soigner des nenfants.. »

    Voiloù, personnellement je suis plus en médecine, j’ai pris une passerelle après un classement à deux places du tien l’année dernière. Je ne regrette rien. Ou presque.

    Bon courage et tenez le coup!

    [Répondre]

    Posted by Olive | octobre 18, 2010, 12 h 48 min
  7. J’ai vécu exactement la même chose Arvel,(sauf que c’était des cours différents), je ne sais par quelle pirouette j’ai tenu en voyant les autres claquer au fur et à mesure, drôle de motivation pour quelqu’un qui va être amené à soigner n’est ce pas ? En D2 c’est presque même combat mais sans les formules chimiques ^^, le conditionnement bête et discipliné, te rends somnolent le jour et insomniaque la nuit, tes pauses siestes et dodo s’avèrent pas aussi efficaces que voulu parce qu’au fond, même si on ne le reconnais pas on culpabilise, en plus tous les rythmes sont totalement déréglés,

    un seul truc, tient bon la barre et tiens bon le vent, tout le monde en chie, ménage ta monture jusqu’à 3sem 1mois avant les exams et après envoi tout ce que tu as, il y aura du fracas soit en sur, mais une fois passé, tu aura droit à des vacances contrairement à l’an dernier, et tu pourras te dire deux choses, un « je l’ai fait », deux « c’est la dernière fois de ma vie que je me tape ces cours de merde ! »

    courage si t’as un soucis quelconque , je suis tj au 2ème à la BU ;)

    [Répondre]

    Posted by olecrane | octobre 18, 2010, 21 h 48 min
  8. @ olecrane : … Merci, je ne veux plus faire médecine maintenant :/

    C’est pas un peu loin en D2 l’ECN ? Nan parce que culpabiliser à chaque pause pour un exam qui aura lieu dans 3 ans …

    [Répondre]

    Posted by Matthieu | octobre 19, 2010, 12 h 23 min
  9. Je compatis. Comme je te le disais dans mes précédents messages, cet été je crois quand je disais « repose toi! », c’est la fatigue qui m’a le plus desservie (au second quad surtout)
    Je comprends parfaitement alors surtout travaille comme tu peux et ne force pas trop les jours où tu ne te sens pas. Je regrette avoir voulu en faire trop alors que je ne tenais pas, je me dis que j’aurais dû m’organiser autrement, mais bon, au second quad c’est plus « chaud » avec les SHS… A un moment, doublante, j’étais tellement HS que je travaillais assise dans mon lit (hm avec beaucoup de coussins derrière mal au dos +++++)
    Il vaut mieux 5/6h efficaces que 8h, 10h dans le brouillard ou « à demi » ! Et puis vous allez avoir des vacances… même si vous bossez de votre côté en tant que doublants, ce sera un peu plus à votre rythme et vous pouvez prendre qq jours pour récupérer (un peu plus que 4 jours entre les 2 quad où perso j’avais été malade du début à la fin, une gastro de m….)

    Bref, courage, écoute toi surtout ! ;)

    PS : pas besoin d’être à tout prix dans le TOP10 des écuries pour passer, tes résultats sont plus que corrects ! Seul le travail à long terme compte +++++(entrecoupé de révisions au bon moment et bien ciblées)

    [Répondre]

    Posted by etjairi | octobre 20, 2010, 23 h 02 min
  10. Ah oui, et pour les questions d’existence (rires), je pense que tu n’aurais pas recommencé si tu n’avais pas vraiment envie de le faire (je ne sais plus qui t’a répondu ça, mais je suis ok !)
    On ne s’engage pas une seconde fois dans une année pareille sans excellentes raisons et même si on peut douter, dans le fond, il y a quelque chose de plus fort qui fait qu’on y va !
    Tu iras au bout, c’est sûr :) et à te lire, tu as le bon état d’esprit face à ce concours, la possibilité de réussite ou d’échec. Avoir un peu de distance.. cela aide à ne pas perdre les pédales !

    Enfin,Médecine s’exerce dans tant de spécialités, tant de manières différentes aussi… Tu as le temps de voir !

    [Répondre]

    Posted by etjairi | octobre 20, 2010, 23 h 10 min
  11. Merci tout le monde pour vos messages ! Désolé si je ne réponds pas à tout le monde à chaque fois, mais sachez que je lis tous vos commentaires évidemment et qu’ils me font tous plaisir.

    @Mistfits : « OH J’AI SOIF VITE UN VERRE D’EAU PENDANT LONGTEMPS » –> J’ai rigolé tout seul comme un débile ^^

    @Lena : Dans ma tête ce redoublement c’est juste un moyen d’être supérieur au niveau compréhension à certains primants et doublants (c’est affreux de parler comme ça, mais malheureusement c’est comme ça que ça se passe) et d’avoir la possibilité de briller (même si c’est pas le cas pour le moment). Donc dans ma tête le concours devient plus accessible et c’est cool. Courage ;)

    @Olécrane : merci pour ton soutient tonton ^^ Pouvoir s’identifier à des personnes qui sont passées ça fait plaisir (je pense à toi olécrane, à powaa qui est la référence, etc).

    @Matthieu : Quand tu entres en première année, il faut être conscient que le cursus va à la fois être long et dur (pas de connotation sexuelle) ;) Et l’ECN se prépare dès la D2 en effet =P

    Et puis je vous annonce qu’aujourd’hui j’ai eu envie de réussir le concours, c’est en bonne voie ^^

    [Répondre]

    Posted by admin | octobre 22, 2010, 12 h 04 min
  12. Et moi j’ai décidé que dentaire, ce serai pas mal (vais me faire lapider….)

    [Répondre]

    Posted by Guizmoune | octobre 22, 2010, 19 h 24 min
  13. Effectivement guizmoune, c’est vraiment pas bien ça. Tu te rends compte que tu es en train de me faire de la concurrence ?

    Ma seule motivation c’est qu’on soit 50 pour un NC de 70 au deuxième semestre en UE spécifique dentaire, alors arrête de m’embêter !

    [Répondre]

    Posted by mistfits | octobre 22, 2010, 21 h 36 min
  14. Respectez-vous ! Dentaire c’est le maaaaaal !

    [Répondre]

    Posted by FarfaGoth | octobre 23, 2010, 12 h 58 min
  15. Non mais laisses les aller en dentaire, et surtout n’interférez pas dans mon classement médecine =P

    [Répondre]

    Posted by admin | octobre 23, 2010, 13 h 17 min
  16. Cette médecine c’est un cercle vicieux, on bouche une fuite quelque part, et ça pète ailleurs. Je me suis mis à travailler plus tard le soir pour ne pas avoir de retard, résultat c’est la fatigue qui, tout comme toi, est venue se glisser sournoisement dans mon quotidien. Et c’est particulièrement difficile d’avoir cours le matin quand on a plus de facilité à travailler le soir qu’en journée… Les résultats pas si bons que ça pour ma part, et j’ai fini par douter de ma réussite en primant. Mais si il y a une chose dont je ne doute pas, c’est que je pourrait me prendre toutes les tôles du monde, je continuerais à bosser car je sais que rien d’autre ne me fait envie, mis à part médecine.

    Keep working, t’as un gros avantage en doublant, et je me risque à dire, qui plus est cette année!

    [Répondre]

    Posted by Bobo | octobre 24, 2010, 19 h 30 min
  17. salut !!

    Je suis primante cette année a brest, et tombé sur ton blog m’a vraiment « remonté » le moral… Disons que je me sens moins seul face a mes murs !

    Ce soir je suis épuisée, fatiguée d’apprendre des tones de pages. (comme tous les soirs ) Je ne sais plus par quoi commencé, ni pourquoi je travaille, alors que depuis toute petite je ne veux qu’une seule chose : être medecin !! je vis très mal l’influence des gens qui te disent qu’ils bossent tout le temps, moi je n’y arrive pas, ou alors je bosse non-stop, mais forcement j’ai des moments de grand vide, je pars dans mes pensées et au bout de quelques minutes je me dis :  » hey merde tu bosses pas la !!  »
    les jours sont longs. Les gens vivent a coté, et nous, etudiants en PACES, on a rien, rien a quoi ce rattacher a part une tonne de cour qui traine sur notre bureau. Les gens qui compte pour moi, mes amies, m’oublient peu a peu, les appels se font de plus en plus rare, et l’exuse favorite est :  » on ne veut pas te déranger  » !! Pfff, quelle année de merde ! Mais quand je vois les p2 je me dis que oui, c’est une ou deux année de mrde, mais que ca vaut le coup, alors il faut s’accrocher et se donner au maximum pour reussir. En tout cas je t’admire d’avoir tenu, j’espere en être capable aussi.

    [Répondre]

    Posted by camille | octobre 28, 2010, 21 h 32 min
  18. @Bobo : Tout est question de motivation et d’organisation. Je ne sais pas combien de temps tu dors la nuit ni de combien de temps tu as besoin, mais ce qui est sur c’est qu’il faut dormir correctement à heures régulières pour ne pas trop être exténué la journée et avoir un rythme. Accordes-toi des moments où tu ne fais rien, où tu vois des amis, etc. C’est vachement important de faire autre chose que des cours des cours et des cours.
    Ne sois pas découragé par les écuries non plus, je le redis; elles sont là pour t’aider à travailler tes cours et il faut que tu tires des conclusions de tes erreurs et non pas que tu corriges ta copies en ne regardant que les lettres d’item.
    Courage ;)

    @Camille: Salut Camille et bienvenue ! On est quasiment tous dans le même cas. Saches aussi qu’où que tu ailles, quelle que soit la filière, il faudra commencer par une première année qui n’est pas spécifique à la spécialité que tu as choisi. Il faudra toujours passer par apprendre des bases qui te paraitront inutiles avant de te spécialiser d’années en années.
    Il faut s’accorder des pauses (cf. plus haut), personne ne bosse toute la journée, tout le temps à fond. Les meilleurs réussissent parce qu’ils savent gérer leur temps, ne pas passer je ne sais combien d’heures sur un seul cours, s’arrêter quand on commence à jouer avec ses stabilo, etc.
    Prends courage, ça vaut le coup comme tu dis ;)

    [Répondre]

    Posted by admin | octobre 29, 2010, 6 h 57 min
  19. Yep, ça vaut le coup. Vraiment. Enfin, vous pourrez vous reposer l’année prochaine au moins.

    Sinon oui, ceux qui réussissent, c’est rarement ceux qui passent le plus d’heures devant leurs cours. L’année dernière, je bossais beaucoup, mais j’avais mes moments de pause dans la journée pour m’aérer l’esprit et au moins une soirée dans la semaine où je faisais autre chose pour couper totalement avec médecine.
    Puis les amis, ça va ça vient. Dis toi que les amis à qui tu continueras de parler après la P1, ce sera eux tes VRAIS amis, ceux qui ne t’ont pas oubliée parce que tu ne donnais pas de nouvelles. J’avoue, j’ai perdu pas mal de potes, ou du moins, on se parle beaucoup moins, mais d’un côté, ça a pas mal renforcé les liens avec d’autres, donc pourquoi pas.

    Quoiqu’il en soit : bon courage, et ne lachez rien !

    [Répondre]

    Posted by FarfaGoth | octobre 29, 2010, 12 h 09 min
  20. Je vois qu’on est malheureusement tous touchés par la fatigue … Je dois sans doute l’être un peu plus, à cause de ma  » première première  » et du fait que je tâtonne encore pour trouver ma méthode de travail. Je ne sais pas, mais j’ai l’impression que tu es un peu défaitiste, un peu  » arrivera ce qui devra arriver  » mais ce n’est peut-être qu’une impression ;-)

    [Répondre]

    Posted by Tania | octobre 31, 2010, 17 h 31 min
  21. En cherchant des news sur le NC de pharma je suis tombée sur ton site qui s’est trouvé etre le miroir de ma vie cette année. Je suis doublante en pharma à Marseille. Donc bienvenu au superbe livre de bio cé ( entre autre) youhou!
    La fatigue, le fait que d’autres soit en vacances n’arrange pas le moral mais je dois avouer que cette nouvelle p1 est moins prise de tete malgré que le programme, de mon point de vu, soit un peu plus chargé.
    J’ai pas exactement compris l’utilité d’avoir donné 40 places de pharma à la fac de Nice vu que la p2 se fait à Marseille.
    Le sport… J’ai tenté d’aller à la picsine l’année dernière et j’en qui revenu au même résultat que toi. HS. Bref ce sera pour l’année prochaine :).

    En tout cas, bonne continuation et (formule obligatoire en L1) bosse bien! ;)

    [Répondre]

    Posted by Anne | novembre 2, 2010, 22 h 38 min

Post a comment