Les études pharmaceutiques vues par David, webmaster du site Philapharm.fr

Métiers

Les études pharmaceutiques vues par David, webmaster du site Philapharm.fr

Je vous l’avais promis dans mon précédent article ; j’ai « interviewé » le webmaster du site Philapharm.fr pour qu’il nous décrive en quelque mots les études pharmaceutiques, les débouchés et d’autres choses. Je remercie donc David, étudiant, qui s’est pris au jeu et a répondu volontiers à mes questions le jour même !

Salut David, merci d’avoir accepté de répondre à mes questions. Tout d’abord, peux-tu te présenter en quelques mots ?

« Tout d’abord, je tenais à te féliciter pour ton blog que tu animes très bien et qui j’espère te permettra de te vider un peu la tête entre les cours de P1 pas toujours très passionnants.
Comme tu l’as dit je suis étudiant en pharmacie. Plus exactement en 4ème année (soit en D2 pour faire l’équivalence avec médecine). J’espère travailler dans l’industrie pharmaceutique. J’ai bien quelques idées précises mais le temps et les rencontres m’aideront à choisir!
Et c’est avec grand plaisir que j’ai accepté de répondre à tes questions sur les études en pharmacie car je ne regrette vraiment pas mon choix.
Choix que j’ai pris dès le bac en poche. Pour la petite histoire, je n’ai jamais voulu aller en médecine. »

Médecine et Pharmacie sont deux cursus différents, mais pas tant que ça en fait. Peux-tu nous en toucher deux mots ?

« Quelle question! Je vais essayer d’y répondre de manière claire et simplifiée.

Tout d’abord, il y a bien sûr le concours de P1.
Une fois le concours obtenu, se succèdent 3 années (P2,P3 et P4) de tronc commun où l’on apprend tout sur les médicaments.
Au fur et à mesure que ces années passent, tu te fais une idée du « métier » que tu voudrais faire.
Et tu commences à prendre quelques options (ou UE) qui te pré-orientent.
Alors justement, les orientations possibles en 5ème sont triples : on peut choisir l’officine, l’industrie ou l’internat.
Toutes trois mènent à des professions très différentes mais toutes très passionnantes! « 
Tu nous as parlé du concours de P1 en pharmacie (PCEP1) peux-tu faire la comparaison avec le concours de P1 en médecine/Odontologie/dentaire/sage femme (PCEM1) ?
« Les matières y sont un peu différentes qu’en médecine cette année encore (avant la « fusion » l’an prochain).
Nous avons de l’anat, des maths, de la galénique, de la chimie organique, de la chimie-physique, de la botanique (voir la liste de nombreuses plantes médicinales sur http://ginseng-maca-ginkgo.info), de la biochimie, de la culture générale, de la zoologie (biodiversité animale), du droit, de la santé publique, de la bactériologie/virologie… Je ne sais pas si j’en ai oubliées mais le principal y est.
Ce qui est différent, c’est aussi nos groupes de TD qui sont en effectif réduit (un trentaine d’étudiants seulement) : ce qui permet une meilleure interactivité et une meilleure compréhension du cours. »


Après cette fameuse 5ème année ; quels sont les débouchés des études pharmaceutiques ? Je me doute que « gérant de pharmacie » n’est pas la seule orientation possible.
« Bien sûr que non, pharmacien d’officine n’est pas l’unique débouché! C’est l’image que donnent ces études. De nombreux étudiants vont en médecine sans beaucoup d’enthousiasme et passent peut être à côté de quelque chose! ;)
Comme je disais plus haut, arrivé en 5ème année (même avant), on va te demander quelle filière tu comptes choisir.
Officine pour devenir pharmacien d’officine, un métier souvent caricaturé à tort par certains… Mais qui mérite d’être vécu pour s’apercevoir à quel point il s’agit d’une profession clef dans le parcours de soins. Les patients sont très attachés à leur pharmacien. C’est vraiment un métier à mission de « service public ».
-Industrie. C’est incroyable le nombre débouchés différents possibles dans ce secteur! Cela va du contrôle de qualité au réglementaire en passant par l’innovation et le développement! De plus, dans tous ces filières, les pharmaciens sont les plus recherchés et le chômage n’est pas élevé.
-Internat. En passant un concours semi-national (comme en médecine), on peut accéder, selon son classement, aux professions de pharmacien hospitalier, pharmacien biologiste (labo d’analyse) ou pharmacien dans l’industrie… »


Aurais-tu une idée du salaire d’un pharmacien ?
« Tout dépend de quel pharmacien tu parles…
Le pharmacien d’officine peut avoir sa propre pharmacie (pharmacien titulaire), ou être employé (pharmacien adjoint)… Le pharmacien biologiste (équivalent du médecin biologiste) peut aussi avoir son labo ou non…
Le pharmacien industriel commence aux alentours de 2000-2500 euros en début de carrière.
C’est environ ce salaire moyen qui est valable dans toutes les filières.
Bon à savoir, les étudiants en pharmacie peuvent travailler dans les pharmacies et sont relativement bien payés (jusqu’à 35% de plus que smic après 350heures de travail). »


Je dirai que les étudiant en pharmacie sont mieux payés que les étudiants en médecine et surtout plus rapidement et ça c’est cool =P Avec tout ça ; quel est le rôle du pharmacien (ou autres débouchés) ?

 

« Quelque soit la filière dans laquelle le pharmacien travaille : son objectif est la qualité et la santé!
En officine, il dispense les médicaments prescrits. C’est à dire qu’il délivre les médicaments et donne les conseils adéquats (par rapport au patient, sa pathologie et son traitement). Il est aussi responsable que le médecin en cas d’erreur de prescription. C’est à lui de vérifier que la posologie est bien respectée, qu’il n’y a pas d’incompatibilités médicamenteuses… C’est aussi le seul professionnel de santé accessible sans rendez-vous, gratuitement, 24h/24 7j/7, partout sur le territoire! Et ça, c’est pas de la propagande, c’est la réalité! »


C’est vrai que ces personnes ont beaucoup de mérite !
Tu as un site internet, peux-tu nous dire un mot sur Philapharm.fr ?

« Philapharm.fr est un site axé sur l’actualité médicale et la prévention. Je prends beaucoup de plaisir à écrire des articles sur des sujets qui me passionnent. J’essaie d’être le plus objectif possible tout en restant indépendant. Mon site est conforme aux principes de la chartes HONcode (charte certifiant les sites internet santé de qualité). »


Tu as quelque chose à rajouter ?

« J’espère que tu ne diras plus que les pharmaciens d’officine sont des épiciers! ^^ J’aime pas les querelles stériles… Et puis, pharmaciens et médecins sont amenés à travailler main dans la main dans l’intérêt du patient! »


Merci beaucoup David pour ta participation et bonne continuation !

Voilà donc un échange très intéressant qui, je l’espère, aura donné des idées à certains. Si jamais vous avez des questions à poser sur le métier de pharmacien, n’hésitez pas à commenter cet article, ou retrouvez David sur www.philapharm.fr.

A bientôt et bonne continuation !

Discussion

2 comments for “Les études pharmaceutiques vues par David, webmaster du site Philapharm.fr”

  1. […] Article dans son intégralité sur : Cursus medical […]

    Posted by Les études pharmaceutiques vues par David, webmaster du site Philapharm.fr | Paroles d'étudiants | septembre 26, 2009, 21 h 16 min
  2. je suis ètudiant en pharmacie en ITALIE,stp j’aimerais savoir plus sur la radiopharmacie

    [Répondre]

    Posted by AKAKPO | novembre 15, 2010, 20 h 45 min

Post a comment