Le SIDA, son mécanisme et des recherches prometteuses

Actualités médicales

Actualité – Le SIDA, son mécanisme et des recherches prometteuses

SIDA
Dans le monde, près de 30 millions de personnes sont séropositives au SIDA dont 150’000 en France. Cette épidémie durant depuis 1978, il est temps que cela cesse. Heureusement la recherche avance, mais pas assez vite… découvrons les mécanismes du virus du SIDA ainsi que les recherches faites et les prototypes de vaccins avancés.

Mécanisme de pénétration du virus du SIDA dans l’organisme

Dans un premier temps, voyons comment se développe le virus du SIDA. Il s’agit d’un virus, ou acaryote, qui n’a pas la capacité de se multiplier par ses propres moyens. Ainsi il a besoin d’une cellule hôte. Dans le cas du SIDA, le virus pénètre dans les lymphocytes T4 [LT4] (« coordinateurs » du système immunitaire) grâce à des marqueurs membranaires compatibles deux à deux entre l’acaryote et le lymphocyte. Une fois dans son hôte, le virus du va intégrer son matériel génétique (ARN) à celui du lymphocyte qui va donc synthétiser des protéines propres au virus… Bientôt le LT4 verra bourgeonner de nouveaux virus qui, en sortant, vont percer la membrane plasmique de la cellule hôte qui « mourra ». Le taux plasmatique en lymphocytes diminuant, c’est tout le système immunitaire qui se casse la figure car je vous le rappelle, les LT4 coordonnent indirectement la production d’anticorps et favorise la phagocytose grâce à la sécrétion d’interleukine.
Bref, c’est bien beau tout ça mais pour n’arrive-t-on pas à trouver un vaccin contre le SIDA ? Il mute en permanence rendant la fabrication d’un vaccin impossible pour le moment. Alors ; quels sont les progrès en terme de recherche ?

Les recherches avancent contre le virus du SIDA

Les chercheurs cherchent (et c’est pas nouveaux) un vaccin contre le virus du SIDA mais rien n’a été établi en 31 ans. Prenons des exemples récents. Les laboratoires de recherche Américains Merck annoncent en 2007 l’arrêt des recherches sur un vaccin dénommé V520 qui était pourtant prometteur. Cependant il s’avère qu’il facilitait l’insertion du virus dans l’organisme. Plus récemment encore et ceci est un nouvel espoir pour toutes les personnes atteintes, il s’agit des vaccins SAAVI DNA-C2 et SAAVI Mva-C qui agiraient sur le virus de type C (le plus répendu en Afrique du Sud). Car en effet, il s’agit de laboratoires de recherches situés en Afrique du Sud (Cap et Soweto) disposant de grosses infrastructures qui ont lancé la première phase de test sur 36 volontaires le 20 Juillet 2009. Attendons donc de voir ce que ça donne…

Ainsi, le seul moyen de ne pas avoir le SIDA est de ne pas être en contact avec lui. Ceci implique que les rapports sexuels doivent être protégés, (préservatif) car on ne joue pas avec le feu et ce genre de chose n’arrive pas qu’aux autres. Alors prenez vos précautions. Si tout le monde avaient des rapports protégés, le virus n’existerait plus et il n’y aurait plus de vaccin à chercher. Et si vous décidez de ne plus vous protéger durant vos rapports, faites des tests de séropositivité avant. (le virus pénètre dans l’organisme grâce au sang, au sperme, au lait maternel, etc. Le préservatif protège vos muqueuses « intimes » attention aux autres et attention au sang autre que le votre.)

Voici quelques livres en rapport avec le SIDA grâce à Amazone

Discussion

2 comments for “Actualité – Le SIDA, son mécanisme et des recherches prometteuses”

  1. Excellent article, continue comme ça ;)

    [Répondre]

    Posted by Cours de médecine | août 21, 2009, 17 h 22 min
  2. […] ce renseignement, je me souviens de mes cours de biologie cellulaire et de biochimie ainsi que du mode d’infection du VIH. En effet, le virus du SIDA a besoin d’une cellule hôte pour se développer (comme […]

    Posted by L’union fait la force chez les virus | Cursus-médical | décembre 28, 2009, 13 h 40 min

Post a comment