Le mot de la fin

PCEM1

Le mot de la fin

Non je n’annonce pas la fin du blog, ou ma propre fin ; mais bel et bien la fin du premier gros concours de ma vie : le concours de PCEM1. 8 mois ont passés, beaucoup de choses sont arrivées et il y a vraiment vraiment beaucoup de chose à dire. Mais vu que j’ai maintenant 4 mois pour vous en parler, je vais me contenter aujourd’hui de faire un résumé de mes 2 dernières semaines.

Je ne sais même pas par où commencer tellement il s’est passé beaucoup de choses… Mais bon, je vais faire dans le fade et commencer par le début.
Et bien le début commence au moment où nous nous sommes séparés pour la dernière fois. J’attaquais alors les révisions. Tout à fait sur de moi, j’avais organisé un emploi du temps qui était le même tous les jours. Je tournais autour de 12h plus ou moins pleines selon les jours, je dormais 8h par nuit ce qui me laissait 4h pour manger, faire des pauses, etc. Autant vous dire que je n’ai pas vu le dehors pendant 12 jours ! Mais de toute façon il pleuvait à l’extérieur alors bon… Et j’enchainais petites matières, grosses matières et tous les soirs des sciences humaines… Les fameuses. Ce sont ELLES qui mettent la pression au deuxième quad !

Je ne vais pas m’attarder plus longtemps sur la période de révision car c’était jours la même chose et tous les jours. J’ai pu finir les programmes de toutes les matières (sauf la physiologie que j’ai terminé en début d’après midi en attendant l’épreuve ^^). J’étais plutôt content et redoutais particulièrement 3 matières : Les Sciences humaines, l’embryologie et la physiologie.

Le vrai stress arriva 2 jours avant le début du concours. J’ai eu du mal à m’endormir, le cœur qui battait à 100 et toujours les mêmes questions qui trottaient dans ma tête : qu’est-ce qui va tomber le jour du concours en Sciences Humaines ? Et je me mettais la pression tout seul, j’étais carrément sur excité la journée entre l’angoisse et la hâte de connaitre les sujets. J’en tremblais même ! J’ai découvert le véritable sens du mot « pression ».

Puis vint le premier jour du concours (c’est à dire hier hein). Voici le programme :

  • 10h-12h : Sciences Humaines et Sociales (SHS)
  • 14h30-15h : Biostatistiques
  • 16h-16h30 : Embryologie et Biologie de la Reproduction

2 matières que je redoutais dès le premier jours. Alors je peux même pas vous raconter la pression que j’avais à 9h15 lorsque je suis arrivé à ma place avec mon porte-vu de textes et mon porte-vu de QRL… Genre je voulais revoir tout le programme de SHS en 40 minutes… Autant dire que ça ne m’a servi à rien.
Puis arriva l’heure de ranger les portes-vu et de sortir ses stylos méga fins (mines 0,1 et 0,05, allez voir ce que ça donne). On nous lit les consignes comme quoi les textes sont tirés au sort. Pour vous expliquer en gros l’épreuve disons que durant l’année on a eu 3 grands chapitres pour les textes de 18 lignes à apprendre par coeur et au nombre de 57 (Ethiques, Législation et Anthropologie), puis 3 grands chapitres qui donne lieu à des questions à réponse limitée (QRL) de 5 lignes maximum (Addiction/drogues/médicament, Psychologie et Santé Publique). Donc le jour du concours 2 textes sont tirés au sort parmi 2 grands chapitres préalablement tirés au sort eux aussi. 10 QRL ont était sélectionnés au hasard parmi les 3 grandes parties.

On nous a fait attendre 15 minutes entre le moment de tirer au sort les textes et de donner les numéros à toutes les salles… De très très longues minutes… Jusqu’au verdicte : Les Principes de la justice (Législation) et Le statut éthique de l’embryon (Ethique). Alors là j’étais plutôt content parce que je pensais tomber sur 2 textes que je ne connaissais pas. Mais j’ai eu un peu de chance et j’avais entendu parler de ces 2 textes. Malheureusement, j’en n’avais pas assez entendu parler puisque je n’ai pas su tout restituer… Tout comme les QRL où j’ai pu répondre à 8 sur 10, mais dont au moins 3 sont faux… Alors on verra.

Puis les biostatistiques où je pense m’en être bien sorti. En tout cas, mieux que l’embryologie où je ne peux même pas donner mon avis tellement c’était du grand n’importe quoi. Je ne me souviens même pas de l’épreuve c’est pour dire.
Puis j’abordais le deuxième jour (aujourd’hui) beaucoup plus sereinement que la veille (bien sur ! la SHS n’était plus là) et voici le programme :

  • 10h-11h : Anatomie
  • 14h30-15h30 : Physiologie
  • 16h30-17h : Histologie/Cytologie

Je savais que j’allais me régaler en anatomie parce que c’est une matière qui me plait et où j’avais plutôt de bons résultats en annales. En parlons-en un peu des annales, et plus particulièrement celle de 2009. En fait, le concours d’anatomie 2010 était une retouche de concours d’anatomie de 2009. Les mêmes schémas, quasiment les mêmes questions… Autant dire que je le sens vraiment très très bien, mais que malheureusement, c’est pour pratiquement tout le monde pareil.

Puis physiologie… Là non plus je ne me souviens même plus de l’épreuve et je veux pas m’en souvenir d’ailleurs. Et pour terminer l’histologie que je sens plutôt bien. J’étais à l’aise avec les questions donc on verra comment ça va se passer.
Et maintenant c’est les vacances ! Vous ne pouvez même pas imaginer (si vous n’avez jamais été P1) quelle sensation ça fait de terminer la dernière question de la dernière épreuve du dernier partiel ! Grandiose. Je suis carrément beaucoup plus léger.

Voilà, vous savez tout ! Un article un peu long, mais y’avait pas mal de choses à dire. Il me reste plus qu’à souhaiter bonne chances à toutes les personnes qui passent des examens et qui vont en passer ! Je remercie aussi toutes les personnes qui m’ont soutenu pendant ces 8 mois à la fois à travers ce blog, mais aussi dans la vie. Les gens avec qui j’ai partagé de très bons moments, les personnes que j’ai rencontré dans mon aventure de petit P1 (GGK !). Je remercie l’AEM² pour le temps qu’ils nous ont accordé et je pense aux tuteurs que j’ai eu la chance de connaitre et qui sont tout bonnement géniaux (David, Florent, Romain, Faustine et beaucoup d’autres !). Et voilà, une très très grande aventure qui se termine (larme à l’oeil)… pour le moment. Vous aurez bien sur l’occasion de voir de nouveaux articles sur ce blog plus fréquemment (je vais pouvoir encore plus geeker mouhahah). Je reste encore plus dispo aux questions désormais ! Lachez-vous !

Pleins de bisous !

Discussion

1 commentaire for “Le mot de la fin”

  1. Et alors ?? Tu l’as eu ?? Dis nous quand même ! ^^
    On reste sur notre faim ! ;)

    +++

    [Répondre]

    Posted by AnneLaure | juillet 16, 2010, 10 h 39 min

Post a comment