Triplement : comment et pourquoi

Vacances 2011

Triplement : comment et pourquoi

Je vous avais promis un billet pour vous expliquer un peu pourquoi je parle si facilement de triplement mais aussi pourquoi j’envisage de tripler. Je sais, vous allez me dire « te prends pas la tête avec ça, blabla », mais les résultats sont dans 20 jours et je vais bientôt avoir affaire à des choix.

Le triplement : comment ?

Si je parle si facilement de triplement depuis la fin du concours, c’est parce qu’en théorie, il sera plus facile de tripler cette année, que les précédentes. Pourquoi ? Et bien l’année 2010-2011 est une année de transition menant de la PCEM1 à la PACES via une réforme. Ainsi, un étudiant, comme moi, qui a fait une PCEM1 et qui l’a raté, se retrouve en PACES. Cet étudiant n’est pas « doublant » (la personne qui fait 2 fois la même année) puisque il passe de la PCEM1 à la PACES : il est « primant » (celui qui a fait qu’une année) en PACES. Donc, cet étudiant pourra doubler son année de PACES et donc « tripler » sa première année de médecine.

Ca se comprend très bien étant donné que le programme change en partie entre la PCEM1 et la PACES. D’ailleurs, vous pouvez lire le paragraphe « Des Mesures transitoires en 2010-2011 » du site reussirmavie.net. Vous pouvez aussi suivre le sujet dédié sur le forum de l’AEM². Donc, pour Marseille, nous aurons plus d’information fin Juin. Mais, en théorie, puisqu’il s’agit d’un accord entre les doyens, il sera possible de tripler si on le souhaite.

Voilà une nouvelle problématique : le triplement. Il s’agit de faire une troisième fois la première année de médecine. Mentalement c’est très dur. On voit passer les copains, on s’éloigne de plus en plus des amis qui ne font pas médecine et on s’enfonce de plus en plus dans un monde parallèle. D’où le sujet suivant…

Le triplement : pourquoi ?

Ici, je vais parler de mon cas. Pourquoi est-ce qu’il est possible que je triple si je n’ai pas mon année ? Parce que la médecine est ce que je veux faire. Je ne conçois pas ma vie en dehors d’un hôpital ou d’un cabinet, à traiter des patients. Je ne me vois pas en faculté de biologie pour chercher toute ma vie ou devenir professeur, je ne me vois pas faire de la psychologie ou une quelconque filière choisie par défaut. Tout simplement parce que je trainerai le pied pour y aller, je ne me donnerai pas à fond, je ne serai pas motivé pour faire ce qu’on me demande. Peu importe les passerelles existantes.

Mais cette décision pourrait passer pour une obstination déraisonnable (PACES Marseillais, vous voyez comme ces termes sonnent dans vos têtes ?). C’est pourquoi je me donne un classement au delà duquel je triplerai. Je pense que si je suis dans les 400 premiers en médecine, je ferai les démarches pour tripler. Et dans ce cas, je serai assuré de réussir parce que je ne le vois pas autrement. Je serai motivé pour réussir et au vu de cette année passée, je sais que j’ai les capacités pour réussir. J’ai fait des erreurs au premier quadrimestre et je m’en voudrais d’abandonner médecine alors que j’ai la possibilité de réussir. Je ne veux pas trainer ce fardeau toute ma vie.

Voilà, vous savez tout ou presque sur le triplement ainsi que sur mes motivations à tripler. N’hésitez pas à poser vos questions ;)

Discussion

21 comments for “Triplement : comment et pourquoi”

  1. Je me tâte tellement aussi, mais je sais pas si j’aurai la force de tripler..

    [Répondre]

    Posted by Fx | mai 30, 2011, 16 h 18 min
  2.  » Je sais, vous allez me dire “te prends pas la tête avec ça, blabla”  »

    En fait non, je pense que tu as raison d’y penser dès maintenant : tu seras préparé au cas où et si tu passes ta joie en sera d’autant plus grande !

    (mais que ça ne te bloque pas pour profiter de tes vacances non plus :p)

    [Répondre]

    Posted by Matthieu | mai 30, 2011, 16 h 20 min
  3. Pas évident comme choix :/

    [Répondre]

    Posted by admin | mai 30, 2011, 16 h 20 min
  4. @Matthieu : t’inquiète pas pour mes vacances =P Depuis la fin du concours j’ai du rester 2 fois la journée entière chez moi. Sinon j’étais dehors.

    [Répondre]

    Posted by admin | mai 30, 2011, 16 h 21 min
  5. « Je ne veux pas trainer ce fardeau toute ma vie. »

    Je n’ai pas tenté médecine après mon bac. Ça fait 3 ans maintenant et j’y pense tous les jours. Si tu peux, fais-le…

    [Répondre]

    Posted by Sand | mai 30, 2011, 17 h 02 min
  6. Dur comme choix, c’est bien de se donner un classement seuil au dessous duquel tu ne tripleras pas.
    Parce que si tu n’as pas la moyenne: retour à la case L1 et 2 ans de perdu c’est déjà beaucoup alors 3 ans … !
    (et puis psychologiquement c’est trèèèès dur comme tu le dis)

    Après est-ce que tu as une option/porte de sortie en cas de non triplement ? Genre filière du paramédicale (kiné, orthoptiste, diététicien, etc ?), autre chose que médecine (sage-femme, dentaire) ou autres.

    Mais j’espère quand même que tu l’auras. =)

    [Répondre]

    Posted by Sha | mai 30, 2011, 17 h 03 min
  7. J’ai la moyenne (j’ai 11,9 au 1er quad) et je pense taper dans les 14 de moyenne générale. Après il y a des passerelles vers L2 bio, psycho, droit, etc… Mais bon. Y’a manip radio, les filières paramédicales. Mais comme je l’ai dit dans l’article, je trainerais des pieds.

    [Répondre]

    Sabrina Réponse:

    Bonjour « admin » pourrait-tu me dire ta démarche stp pour le triplement ? Peut-tu m’envoyer un message sur mon adresse mail si c’est possible stp ?
    Bon courage !

    [Répondre]

    Posted by admin | mai 30, 2011, 17 h 09 min
  8. Je pense que tu as déjà une bonne idée concernant ton choix.

    Juste pour répondre à un des msg :
    concernant les filières paramed, à part diététicien = BTS et a priori aux débouchés pas évidents, les autres, c’est TOUT sur concours.
    Et certains concours paramédicaux ont pour bcp des taux de réussite voisins de P1 (10%) et d’autres même plus bas… (eh oui!)
    Alors si en plus ça ne te tente pas plus que ça, ça va être (très) difficile….

    Je pense que tu sais ce que tu veux et que tu as raison, surtout qu’avec cette réforme pfff c’est légitime….
    Après, il faut se « sentir » de le faire, mais je crois que tu peux te fier à ce que tu ressens.

    Concernant la « rupture » avec les amis et le reste… mouais, si tu te sens mal dans ce que tu fais, à mon avis, même si tu as plus de temps (même pas sûr….) ce n’est pas ce qui t’épanouira le plus et ce n’est sans doute pas le plus important non plus (même si c’est important, je ne dis pas le contraire, mais on sent bien dans ton message et vu les mots que tu emploies, où sont tes priorités, ce qui est bien normal!)

    J’espère quand même boire le champ en juin !

    [Répondre]

    Posted by etjairi | mai 31, 2011, 0 h 08 min
  9. Je ne suis pas du tout dans le domaine de la médecine (web pour ma part) mais ton article est assez intéressant en soi étant donné que j’ai des amis en médecine dont un en particulier qui a tripler sa P1 parce que c’est qu’il veut faire et rien d’autre (comme toi) et c’est intéressant de voir le côté humain et professionnel de ces doublement / triplement.

    Le fait de voir passer ses amis et s’en éloigner est une chose mais qu’on arrive relativement bien à passer.

    Je prends mon exemple, j’ai fait toute ma scolarité dans une seule ville, pour mon post-bac, j’ai fait 2 ans dans une autre ville à 300km et ensuite je suis parti sur Paris pour faire mes 3 dernières années. J’ai rencontré énormément de nouvelles personnes avec qui j’ai gardé ou non contact. Les « vrais », les « anciens » sont assez rares mais même si on ne se voit que 2 fois par an, l’amitié est toujours présente et on fait notre vie comme cela. On se construit par les nouvelles rencontres amicales et mes amis en médecine / pharma sont certes un peu plus dans leur monde, mais ça reste compréhensible de part la difficulté de leurs études. Les retrouver est d’autant plus sympathiques à chaque fois car ils se déconnectent aussi de leur monde médical.

    En tout cas, tu es sûr de ton choix, tu te fixes une limite de triplement et je suppose que tu as réfléchis la chose de manière posée et consciencieuse. J’espère donc pour toi que tu n’auras pas à tripler mais tu fais preuve d’une belle maturité pour te poser ses questions sur ton avenir et comment tu veux le modeler.

    Bonne continuation.

    [Répondre]

    Posted by n0unours | juin 1, 2011, 23 h 24 min
  10. Je ne pense pas tenter un quelconque concours paramédical ou même faire un métier qui traite de la médecine sans y avoir accès. Je pense que je serais beaucoup trop frustré de ne pas pouvoir exercer.

    Merci pour ton témoignage Nounours ! J’ai de vrais amis, ceux qui te laissent pas tomber. Pourtant certains sont à Paris, d’autres en mer ou vont partir à Toulouse ou ailleurs. Ca ne nous empêche pas de nous voir (comme Lundi soir nous nous voyons). Je ne serai pas toujours seul c’est clair, et des amis on s’en fait. Mais la médecine est quand même quelque chose de particulier. Je ne suis qu’en P1 et quand je fais des blagues ça tourne vite à du cours ou à du vocabulaire complexe. Je conçois que ça devienne vite pénible pour les non initiés.

    [Répondre]

    Posted by admin | juin 4, 2011, 14 h 19 min
  11. Salut,

    En fait, je trouve que, si tel est le cas (pseudo-triplement autorisé), c’est une véritable chance pour toi.

    A Besançon, les conditions de triplement des PACES ayant déjà passé une P1 l’année passé sont très clairement définies : comme les années passés, le nombre de triplants autorisés ne devra pas dépasser 10% du NC càd pas beaucoup de monde quoi… :/

    [Répondre]

    admin Réponse:

    C’était pas une fac pilote de la PACES Besançon ? Genre l’an passé c’était là PACES aussi ?
    Sinon y’a pas de raisons que ceux qui veulent tripler ne puissent pas. Tu devrais voir avec les élus de ton université.

    [Répondre]

    Posted by Manu | juin 8, 2011, 0 h 14 min
  12. Non, pas du tout on est passé à la PACES comme tout le monde, sur l’année 2010-2011.

    En tout cas dans le guide de PACES qu’ils nous ont donné en cours d’années, ils ont écrit que pour l’année 2011-2012 le triplement se ferait sur dossier et ne peux pas dépasser 10% du N.C. comme les années précédentes quoi…

    Mais je vais me renseigner là dessus pour voir s’ils n’ont pas modifié cela… (parce qu’en plus c’est pas la capacité d’accueil qui fait défaut vu qu’un tout nouvel amphi va être dédié aux PACES à la rentrée…).

    [Répondre]

    admin Réponse:

    Oé mais en début d’année tout était assez flou sur la réforme.

    [Répondre]

    Manu Réponse:

    Ok, ben je vais me renseigner alors…

    [Répondre]

    Posted by Manu | juin 8, 2011, 15 h 57 min
  13. Bonjour à tous !

    Pour ma part j’habite à la Réunion et à 17 ans j’ai fait une pcem1 mais je n’étais pas assez mûre en réalité & j’ai fait une année assez médiocre (arrivée 209 sur 700 pour 110 places pour médecine/sage-femme)

    Puis j’ai redoublé en PACES cette année et malgré un nouveau programme la confiance et l’expérience que j’ai acquises lors de ma 1ère année de fac m’ont permise d’arriver 35ème en Sage-femme pour 27 places seulement (je ne vise pas le concours de médecine)

    Mais voilà j’ai fait une demande de triplement pour ne pas échouer à 8 places de mon rêve, mais le doyen a rejeté ma demande car selon lui « je ne répondais pas aux critères ». Quels critères ? J’en sais trop rien. De plus, je suis apparemment la seule à avoir demander un triplement & à la Réunion le quota de triplants est de 8% du numérus clausus.

    J’aimerais donc savoir:

    – s’il a le droit de refuser mon triplement alors que le quota n’a pas été rempli
    – Quels recours ai-je pour contrer cette décision !

    Merci d’avance à tous

    Signé : Une ex étudiante en SF qui ne sait pu quoi faire de sa vie =/

    [Répondre]

    admin Réponse:

    Salut Maeva,

    Je suis désolé pour toi…

    En pratique le Doyen a tous les droits. Mais comme je l’ai dit dans ce billet, normalement il devrait y avoir une certaine souplesse dans les demandes de triplement du fait de la réforme… Tu peux te tourner vers les associations étudiantes de ta faculté pour leur parler de cette décision et trouver une solution ensemble.

    Tiens-nous au courant !

    Courage

    [Répondre]

    joanita Réponse:

    je pense que tu as bien raison, moi je ne me vois pas faire autre chose que médecine , en plus contrairement a ce qui est dit plus haut, ce n’est pas facile de tripler car je viens de recevoir un refus et je ne sais plus quoi faire, je me renseigne, qui peut m’aider ? j’ai pourtant fourniun acte de décés d’une personne trés chére pour moi et un certificat médical car j’étais en dépréssion et sous tranquilisant, ils m’ont dit que cela ne justifiait pas mon échec , je suis dég, je voulais même faaire sage femme mais non rien , en tout cas battez vous pour vos rêves c’est trop important d’y arriver et de ne pas avoir de reget!!!! bon courage a tous et si vous avez une idée pour une aide possible, je suis preneuse !!!!! je suis dans le même cas que toi, si j’ai un filon je te dis , courage

    [Répondre]

    jordan Réponse:

    Salut,
    Au sujet du triplement, je ne sais pas pour vous mais ils nous ont fait briller les yeux avec des promesses et un laxisme.. mais cest FAUX !

    j’ai raté ma p1 a marseille de 300 places, puis PACES de 5 places. Ayant eu des ennuis de santé durant le 1er QUAD, document écrit spécialiste chirurgien, certificat médical, et toute la paperasse necessaire, et du fait que je ne l’avais raté que de 5 places, je m’attendais a une certaine compréhension et donc le fameux « favorable triplment »

    pense tu …

    refusé au motif que je ne fournissais assez de preuve comme quoi il y avait eu entrave a ma scolarité.

    J’ai appris par la suite que seulement 8 personnes ont été accepté.

    un scandale, on se retrouve entre 2 programmes, et aucune compréhension, ce n’est pas l’herbe qu’ils ont coupé sous mes pied, mais mes jambes carrement la !

    voila, enjoy

    [Répondre]

    Posted by Maeva | juillet 23, 2011, 8 h 09 min
  14. Du nouveau de mon côté ! Mais pas de bonnes nouvelles.. Jusqu’au bout j’ai tenté de faire le forcing, j’ai voulu rencontré le président de l’université qui m’a renvoyée auprès du conseil d’administration qui m’a renvoyée auprès du doyen de l’université des sciences qui m’a renvoyée auprès du responsable pédagogique (auprès de qui j’ai fait ma demande de triplement) donc retour à la case départ ==’

    J’ai donc eu un dernier rendez-vous avec cette personne qui m’a expliquée que mon dossier médical certifiait de problèmes de santé ponctuels (je passais plusieurs soirées et nuits aux urgences par semaine mais je n’ai jamais été hospitalisée sur une longue durée) donc le jury a décidé que mes passages aux urgences ne représentaient pas une entrave à ma scolarité, tout comme toi Jordan !

    Concernant cette histoire de « laxisme » pour les triplements… Il y en a bien eu un selon le responsable pédagogique ! Le taux de triplants passant de 8 à 10% cette année… (Juste pour dire qu’il y a eu un geste de fait quoi !) Mais pour ma part le quota de 8% n’a même pas été rempli, alors cette histoire de 10%, ça me fait une belle jambe !

    Au final après beaucoup de déceptions je préfère avancer et continuer mes études dans un autre domaine plutôt que de perdre mon temps à cause de personne qui ne voient que des chiffres et des statistiques mais pas les rêves, l’ambition et la volonté des gens !

    Bon courage et bonne continuation à tous (:

    [Répondre]

    Posted by Maeva | septembre 16, 2011, 22 h 09 min

Post a comment